Codex Vergara

Description

Le Codex Vergara est un document cadastral aztèque réalisé en 1539 par les conquérants espagnols du Mexique afin de faciliter la perception de l'impôt pour le roi d'Espagne auprès des populations autochtones. Il recense les propriétés foncières des villages aztèques de Calcantloxiuco, Topotitlan, Patlachiuca, Teocatitla et Texcalticpac. Ces villages sont représentés sur le document cadastral avec leur situation géographique et leur étendue. Les sept premières pages fournissent la généalogie des familles propriétaires et leurs liens avec les différentes parcelles. Dans l'angle supérieur gauche, l'habitation familiale, ou chantli, est suivie d'une tête humaine sans corps représentant le chef de famille, qui est relié aux autres membres de la famille par un trait horizontal. Au–dessus de la tête, un signe phonétique indique le nom du personnage. Le cadastre proprement dit ne commence qu'au sixième feuillet. Les parcelles de terrain sont représentées sous forme de quatre ou cinq dominos empilés les uns sur les autres. Le codex est l'un des deux recensements et levés cadastraux les plus importants d'un ancien État des Amériques (l'autre étant Códice de Santa María Asunción). Il répertorie les superficies des champs, ainsi que les mesures de périmètre avec une exactitude mathématique comparable aux levés occidentaux réalisés plusieurs siècles plus tard. Ce document est très important pour notre connaissance du Mexique colonial. Il contient, entre autres, quelque cinq cents patronymes. Ce codex est écrit en écriture pictographique et en langue nahuatl sur du papier fabriqué en Europe et importé au Mexique par les Espagnols.

Date de création

Date du sujet

Type d'élément

Description matérielle

56 feuillets : papier européen ; 22 x 31 centimètres

Références

  1. Jorge, María del Carmen, Barbara J. Williams, C.E. Garza-Hume, and Olvera, Arturo,  “Mathematical Accuracy of Aztec Land Surveys Assessed from Records in the Codex Vergara,” Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America (September 2013): 15053−57.
  2. Williams, Barbara J., and H.R. Harvey, “Content, Provenience, and Significance of the Codex Vergara and the Codice de Santa Maria Asuncion,” American Antiquity 53, no. 2 (April 1988): 337−51.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 7 juillet 2015