Histoire d'Han Peng et des dix hommes vertueux. Nouvelle édition avec illustrations et notations intelligentes

Description

Xin kan yin zhu chu xiang Han Peng shi yi ji (Histoire d'Han Peng et des dix hommes vertueux. Nouvelle édition avec illustrations et notations intelligentes) est une pièce de théâtre poétique Ming d'un auteur inconnu. Qu hai zong mu ti yao (Répertoire abrégé des opéras anciens), compilé par Dong Kang (1867−1947), indique qu'il s'agit d'une œuvre Ming, mais que cette composition est d'une source ou d'un auteur inconnu. La pièce de théâtre raconte l'histoire, à l'époque d'Huang Chao, d'un chef rebelle du IXe siècle qui voulut renverser la dynastie Tang. Épris de la belle Li Cuiyun, épouse d'Han Peng, Huang forgea une accusation de toutes pièces contre le couple. Heureusement, dix hommes vertueux, notamment Zhang Yi, Han Fu et Li Changguo, frère dévoué d'Huang, aidèrent le couple calomnié et firent triompher la justice, expliquant le titre de l'ouvrage. La pièce s'inspire de deux sources. La première est l'histoire d'amour tragique d'Han Ping et de son épouse, narrée dans Sou shen ji (À la recherche des dieux), de Gan Bao des Jin de l'Est (317−420), où King Kang de l'État des Song emmena de force l'épouse d'Han Ping, poussant le couple par la suite au suicide. L'autre source est Ba yi ji (Huit hommes vertueux), adaptée par Xu Yuan, dramaturge Ming, à partir de la pièce de théâtre Zhao shi gu er (L'orphelin de Zhao). Cette pièce raconte comment huit hommes vertueux, dont Cheng Ying et Gongsun Chujiu, vinrent au secours de l'orphelin de Zhao Dun, noble de l'État des Jin. Tang Fuchun (actif au début du XVIIe siècle) était le propriétaire de la maison d'édition Fuchuntang, où il publia environ 100 pièces en prose. L'inscription sous l'en–tête de chaque juan de cet exemplaire indique qu'il fut imprimé par Tang Fuchun de Duixi, à Jinling (Nanjing). Les pages présentent des cadres constitués de motifs de nuages stylisés. La table des matières répertorie 27 scènes, mais le texte se termine par une 28e de seulement quelques lignes. L'ouvrage contient 18 illustrations placées dans le corps du texte, chacune occupant la moitié d'un feuillet. Le juan 1 comporte 11 illustrations, tandis que le juan 2 en compte sept. Le style de gravure est simple et sans décoration. L'ouvrage complet est présenté ici.

Dernière mise à jour : 29 octobre 2015