Robinson le jeune, amusement utile pour les enfants

Description

La première traduction allemande de Robinson Crusoé, de Daniel Defoe, fut publiée en 1720, un an à peine après la parution du roman d'origine à Londres. L'ouvrage devint rapidement très populaire. Seulement quelques années plus tard, les « robinsonnades » allemandes, versions imitant le roman de Defoe du naufrage et de la survie, apparurent sur le marché. Le théologien, professeur et écrivain Joachim Heinrich Campe produisit une adaptation, en deux volumes, de l'œuvre d'origine, intitulée Robinson der Jüngere (Robinson le jeune). Le livre, publié en 1779 (premier volume) et 1780 (deuxième volume), était destiné aux enfants de six à dix ans. Le Robinson de Campe reparut ensuite dans de nombreuses impressions et éditions jusqu'au milieu du XXe siècle, comptant aujourd'hui parmi les livres pour enfants les plus populaires jamais écrits en allemand. Campe ajouta une intrigue secondaire à l'histoire principale, dans laquelle un jeune naufragé allemand survit en pleine nature sur une île déserte. Cette intrigue, qui permet d'associer les aventures de Robinson à un lectorat plus jeune, contient de nombreuses observations morales et pédagogiques visant à instruire ces lecteurs. Les premières éditions des deux volumes de Robinson der Jüngere sont présentées ici.

Informations d'édition

Carl Bohn, Hambourg, Allemagne

Langue

Titre dans la langue d'origine

Robinʃon der Jüngere, ʓur angenehmen und nütʓlichen Unterhaltung für Kinder

Type d'élément

Description matérielle

2 volumes

Références

  1. David Blammires, “A World of Discovery: Joachim Heinrich Campe,” in Telling Tales: The Impact of Germany on English Children’s Books 1780−1918 (Cambridge, United Kingdom: Open Book, 2009).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 juillet 2015