Ordonnances essentielles de Sun l'Immortel pour une utilisation en cas d'urgence, valant 1 000 pièces d'or, en 93 juan

Description

Sun Simiao (581−682), originaire d'Huayuan, dans le Jingzhao (province du Shaanxi), fut un médecin et taoïste célèbre sous les dynasties Sui et Tang. Il acquit le surnom de « Roi de la médecine ». L'empereur Wendi des Sui et l'empereur Taizong des Tang voulurent le recruter à la cour, mais Sun refusa fermement leur offre. Enfant, Sun souffrit souvent de rhumes, le forçant à consulter à de nombreuses reprises des médecins. Les coûts médicaux élevés épuisèrent les ressources financières de sa famille, raison pour laquelle Sun étudia et pratiqua la médecine dès son jeune âge. Il sélectionna des documents issus de nombreux classiques et compila Bei ji qian jin yao fang (Ordonnances essentielles pour une utilisation en cas d'urgence, valant 1 000 pièces d'or). Comme l'indique le titre, pour Sun, la vie humaine était aussi importante et précieuse qu'un millier de pièces d'or. Grâce à son ouvrage, il souhaitait permettre à chaque famille d'apprendre et de transmettre ses connaissances. Le livre fut achevé la 3e année (652) du règne d'Yonghui de la dynastie Tang. Il débute par une réflexion sur la profession médicale et le dévouement absolu qu'elle exige. Il aborde ensuite la prise en charge des maladies, les diagnostics, les ordonnances, l'utilisation des herbes médicinales, ainsi que les méthodes de mélange et d'administration des médicaments. Sun exprima également son opinion sur l'éducation médicale et l'éthique de telle façon qu'elle influença profondément les futures générations de médecins. Dans ses réflexions sur les traitements, il accorda la priorité aux femmes, contrairement à l'organisation des encyclopédies médicales antérieures. Sun affirma que « les femmes requéraient des ordonnances différentes, car elles pouvaient être enceintes, donner naissance et subir des dommages utérins, ce qui explique pourquoi les affections des femmes sont dix fois plus difficiles à soigner que celles des hommes ». Il posa ainsi les bases de la médecine traditionnelle pour les femmes. Après les formules dédiées aux femmes, il traite, respectivement, des enfants et des nourrissons, du visage, de la bouche, de la langue, des dents et de la gorge, des crises de toxines de vent, des affections induites par le rhume, des cinq viscères et des six organes internes, du diabète et de l'enflure de la luette. Le pouls, l'acupuncture et les caries sont également abordés. En outre, Sun fournit des instructions sur les médicaments composés, les régimes et la culture de la nature intérieure. Ses formules étaient destinées non seulement à une utilisation en cas d'urgence, mais également au maintien de la bonne santé au quotidien.

Date de création

Informations d'édition

Qiao Shining, Xiaoqiu Shanfang, dans le district de Yaozhou

Langue

Titre dans la langue d'origine

孫真人備急千金要方 : 九十三卷

Type d'élément

Description matérielle

93 juan, 20 volumes

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 25 juin 2015