La Grande Guerre en Europe. Gardes héroïques

Description

Cette estampe, représentant deux hommes tirant sur des soldats qui s'approchent, est extraite de la collection d'affiches de style loubok de la Première Guerre mondiale, conservée à la British Library. La légende indique : « Le journal Kievlianin publia un article basé sur une histoire racontée par Kozin, membre du Volynskyi zemstvo [gouvernement local]. Kozin affirma que sa propriété, située près de la frontière autrichienne, était gardée par deux hommes : Zontiev, un Ossète, et Goi–Murza–Biev, un Circassien. Lorsque Kozin quitta son domaine, il remit à chacun d'eux une arme Browning. Le 27 juillet, les gardes virent deux compagnies d'infanterie autrichiennes s'approcher. Ils laissèrent l'ennemi avancer davantage vers la forêt, puis ils ouvrirent le feu. La confusion gagna les Autrichiens, qui ne s'attendaient pas à rencontrer de résistance. Pensant que des troupes russes se trouvaient dans la forêt, ils se replièrent. Les gardes continuèrent de tirer et mirent neuf Autrichiens hors d'état de nuire. Ils montèrent ensuite sur leurs chevaux et s'élancèrent au galop pour rapporter les mouvements des Autrichiens au commandant, à Potchaïv. Il était désormais clair que deux autres compagnies ennemies se rapprochaient. Le commandant désigna 25 cavaliers devant repartir avec les gardes. Les cavaliers et les gardes attaquèrent les Autrichiens par l'arrière et les forcèrent à battre en retraite rapidement. Le commandant de Potchaïv proposa de décorer Zontiev et Goi–Murza–Biev pour leurs actions ». Cette image, comme de nombreuses autres de la collection, fut imprimée à la presse moscovite d'Ivan Sytin (1851–1934). À partir des années 1880, Sytin fut l'éditeur d'imprimés loubki le plus populaire et le plus accompli de Russie. Il publia également des livres populaires bon marché pour les ouvriers et les paysans, ainsi que des manuels et de la littérature pour enfants. La qualité de cette estampe est supérieure à celle de nombreuses images publiées dans d'autres imprimeries, grâce aux couleurs et aux tons parfaitement assortis, ainsi qu'à la multitude de petits détails visibles. Le loubok, mot d'origine russe, est une estampe populaire créée à partir de gravures sur bois ou à l'eau-forte, ou plus tard à l'aide du procédé lithographique. Les estampes, qui pouvaient s'accompagner d'un texte, étaient souvent caractérisées par des images simples, colorées et narratives. Pendant la Première Guerre mondiale, les loubki informaient les Russes des événements sur le front, remontaient le moral et servaient de propagande contre les combattants ennemis.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Société de lithographie et d'impression A. P. Korkin & A. V. Beideman & Company, Moscou

Langue

Titre dans la langue d'origine

Великая европейская война. Стражники-герои

Type d'élément

Institution

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017