La Grande Guerre. Une escarmouche entre les cosaques et les Autrichiens durant la prise de Galitch

Description

Cette estampe, qui représente une scène de combat rapproché pendant la prise de la région de Galitch (aujourd'hui en Ukraine), avec des soldats d'infanterie et de cavalerie, ainsi que des explosions, est extraite de la collection d'affiches de style loubok de la Première Guerre mondiale, conservée à la British Library. La légende indique : « Comme rapporté par le quartier général du commandant en chef, du 4 au 21 août, notre flanc gauche couvrait 220 verstes, tout en étant engagé le 7 août dans une bataille continue avec les Autrichiens. Leurs principales forces établirent une forte position entre Kamenka et Galitch, où elles furent totalement annihilées les 18 et 19 août. Dans le cours inférieur de la Hnyla Lypa seulement, où la position de l'ennemi fut rompue le 18 août, les Autrichiens perdirent 20 000 hommes, morts et blessés ». Cette image, comme de nombreuses autres de la collection, fut imprimée à la presse moscovite d'Ivan Sytin (1851–1934). À partir des années 1880, Sytin fut l'éditeur d'imprimés loubki le plus populaire et le plus accompli de Russie. Il publia également des livres populaires bon marché pour les ouvriers et les paysans, ainsi que des manuels et de la littérature pour enfants. La qualité de cette estampe est supérieure à celle de nombreuses images publiées dans d'autres imprimeries, grâce aux couleurs et aux tons parfaitement assortis, ainsi qu'à la multitude de petits détails visibles. Le loubok, mot d'origine russe, est une estampe populaire créée à partir de gravures sur bois ou à l'eau-forte, ou plus tard à l'aide du procédé lithographique. Les estampes, qui pouvaient s'accompagner d'un texte, étaient souvent caractérisées par des images simples, colorées et narratives. Pendant la Première Guerre mondiale, les loubki informaient les Russes des événements sur le front, remontaient le moral et servaient de propagande contre les combattants ennemis.

Dernière mise à jour : 23 juillet 2015