Une bataille à Ivangorod

Description

Cette estampe, représentant une bataille entre les Russes et les Allemands à Ivangorod (aujourd'hui Dęblin, en Pologne), est extraite de la collection d'affiches de style loubok de la Première Guerre mondiale, conservée à la British Library. La légende indique : « L'ennemi concentra un effectif considérable près d'Ivangorod. Pendant plus d'une semaine, nos troupes continuèrent d'attaquer farouchement les Allemands, qui nous surpassaient en nombre. Le 2 octobre, nous transportâmes sur la rive gauche de la Vistule les armes qui avaient été montées contre le flanc droit des Allemands. Simultanément, un flanc solide formé par nos troupes contourna les Allemands depuis le côté gauche. Le 3 octobre, une bataille décisive commença, ce qui changea immédiatement la situation en notre faveur. Les feux d'artillerie tirés de nos positions fortifiées désorientèrent pour de bon les rangs ennemis. Un tir de barrage intense des trois côtés des Allemands entraîna une véritable panique dans leur camp. L'artillerie ennemie s'arrêta bientôt, incapable de rivaliser avec les canons tirant de nos forts. Vers midi, notre infanterie lança l'attaque. Elle frappa directement et en même temps l'avant et les deux côtés de la position ennemie. En une demi–heure à peine, la ligne de front fut déplacée de six verstes. Ne parvenant pas à monter de défense, les Allemands s'enfuirent, abandonnant de nombreux équipements, pièces d'artillerie, munitions et chariots ». Cette image, comme de nombreuses autres de la collection, fut imprimée à la presse moscovite d'Ivan Sytin (1851–1934). À partir des années 1880, Sytin fut l'éditeur d'imprimés loubki le plus populaire et le plus accompli de Russie. Il publia également des livres populaires bon marché pour les ouvriers et les paysans, ainsi que des manuels et de la littérature pour enfants. La qualité de cette estampe est supérieure à celle de nombreuses images publiées dans d'autres imprimeries, grâce aux couleurs et aux tons parfaitement assortis, ainsi qu'à la multitude de petits détails visibles. Le loubok, mot d'origine russe, est une estampe populaire créée à partir de gravures sur bois ou à l'eau-forte, ou plus tard à l'aide du procédé lithographique. Les estampes, qui pouvaient s'accompagner d'un texte, étaient souvent caractérisées par des images simples, colorées et narratives. Pendant la Première Guerre mondiale, les loubki informaient les Russes des événements sur le front, remontaient le moral et servaient de propagande contre les combattants ennemis.

Dernière mise à jour : 23 juillet 2015