Arabie du Sud–ouest : Taiz, feuille 1

Description

Cette carte de 1916 représente la partie sud–ouest de la péninsule arabique, aujourd'hui région de la République du Yémen. Grâce à sa grande échelle, la carte indique des détails sur les villes et les villages, les tribus, les caractéristiques topographiques, et inclut des notes avec des informations rarement fournies sur les cartes antérieures de la région. Elle s'étend des montagnes faiblement peuplées, au nord, au port de Moka (ou Mocha), au sud. La vaste plaine côtière longeant la mer Rouge, appelée la Tihama, est représentée comme un rivage peu peuplé avec des routes et des pistes atteignant les villes fortifiées de Taiz (aujourd'hui Ta'izz) et d'Ibb dans les hauts plateaux. La majeure partie de la péninsule arabique, y compris l'actuel Yémen, était sous la domination de l'Empire ottoman. Bien que la plupart des efforts politiques et militaires britanniques au début du XXe siècle fussent concentrés au nord, la région toute entière se trouva mêlée à la campagne britannique durant la Première Guerre mondiale visant à arracher le Moyen–Orient aux Ottomans. Une version de cette carte fut publiée en 1915. L'exemplaire présenté ici est une révision de 1916. Les nombres sur la carte correspondent aux élévations en pieds. La carte fut créée par le service cartographique britannique en coopération avec le service géographique de l'état–major au ministère de la Guerre, qui publia une série de neuf cartes de la péninsule, couvrant Ta'izz, La Mecque, Taïf, Kunfuda (ou al–Qunfudhah), Wadi Bishah, Abha, Wadi Shehran, Saada et Sanaa. Les informations cartographiques et ethnographiques sont issues des recherches du Britannique Francis Richard Maunsell (1861−1929), officier des services de renseignement de l'armée, voyageur et cartographe.

Dernière mise à jour : 24 mai 2017