Carte du Kafiristan

Description

Le terme Kafiristan (« Terre des infidèles » en persan) fait référence au fait que les habitants de cette région du nord-est de l'Afghanistan n'étaient pas musulmans et qu'ils pratiquaient le bouddhisme et d'autres rites religieux préislamiques, longtemps après que les terres voisines s'étaient converties à l'islam. En effet, l'ensemble de la région n'adopta l'islam qu'à la fin du XIXe siècle, lorsqu'elle fut forcée de se convertir par l'émir afghan 'Abd al-Rahman Khan (également appelé Abdur Rahman, règne : 1880–1901). Le terme Kafiristan étant aujourd'hui obsolète, la zone est désormais nommée Nouristan (« Terre de lumière »). Nichée dans la chaîne de montagnes de l'Hindu Kush, la zone demeure isolée et sous-développée. Les traditions locales se perpétuent sous la forme des langues nouristanies, groupe de langues indo-iraniennes parlées par plus de 100 000 habitants de la région. La carte fut réalisée par Edward Stanford (1827–1904), éminent cartographe du XIXe siècle, mieux connu pour son ouvrage Cartothèque de Londres, initialement paru en 1862. Elle remonte à 1881 et fut produite par la Société royale de géographie. Les élévations sont indiquées en pieds et, sur l'échelle de distance, un pouce équivaut à 15 miles (2,54 centimètres représentent 24,14 kilomètres).

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Edward Stanford, Londres

Langue

Titre dans la langue d'origine

Map of Kafiristan

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 20 x 28 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:950 400

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 septembre 2016