Copie manuscrite trilingue de la deuxième partie de « Dictionarium ex Hispaniensi in Latinum Sermonem » d'Antonio de Nebrija

Description

Frère Bernardino de Sahagún, missionnaire franciscain, arriva au Mexique en 1529, en provenance d’Espagne. Il y séjourna jusqu’à sa mort en 1590. Il travailla avec les peuples autochtones de la région afin de documenter leurs cultures et leurs religions, en grande partie motivé par sa conviction qu’une meilleure compréhension de leurs croyances et pratiques améliorerait les efforts entrepris pour les convertir au christianisme. Ses méthodes conduisirent certains chercheurs à le considérer comme le premier ethnohistorien. Il est aujourd'hui connu autant pour sa documentation ethnographique et linguistique des peuples nahuas et de la civilisation aztèque que pour son travail de missionnaire. Ce manuscrit est une copie de la deuxième partie (espagnol−latin) de l'ouvrage d'Antonio de Nebrija, Dictionarium, accompagné d'équivalents en nahuatl pour chaque entrée. Il fut probablement créé par Sahagún en 1540 environ, lorsqu'il commença à compiler des documents sur les peuples indigènes de cette région. Toutefois, une autre théorie postule qu'un auteur nahua produisit le dictionnaire, remettant en cause la paternité du manuscrit. Les expressions et les mots espagnols, de « A » à « Zorzal » (grive, en français), sont suivis de leurs équivalents en latin et en nahuatl. Les deux premières feuilles du manuscrit comportent des notes en espagnol et en nahuatl, ajoutées à une date ultérieure, sur les sept péchés capitaux. Quel qu'en soit l'auteur, cet ouvrage constitue une source essentielle pour l'étude des premiers efforts de communication et de compréhension entre les peuples espagnol et nahua.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Dictionarium ex Hisniensi in Latinum sermonem

Type d'élément

Description matérielle

157 feuillets reliés ; 20 centimètres

Notes

  • Sources de la description présentée ici : Scott M. Stevens, Newberry 125 : histoires de notre collection (Chicago : Bibliothèque Newberry, 2012), entrée 17, page 53, et J. F. Schwaller, Guide des manuscrits en nahuatl conservés dans les bibliothèques des États–Unis (Berkeley : Académie de l'histoire franciscaine américaine, 2001), pages 3–19.
  • Cote : Ayer MS 1478

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 23 avril 2015