Observations astronomiques et physiques réalisées dans le royaume du Pérou

Description

Jorge Juan y Santacilia (1713‒1773) naquit à Alicante, dans la Communauté valencienne. Humaniste, ingénieur naval et scientifique, il fut l'un des érudits les plus marquants des Lumières en Espagne. Cet homme aux talents multiples mit en avant les idées préconisées par ce mouvement dans son pays et fut reconnu partout en Europe, où on le surnomma « l'Espagnol savant ». Grâce à ses observations, le système métrique put être amélioré et la forme exacte de la Terre évaluée, prouvant que cette dernière n'est pas parfaitement ronde. Il joua également un rôle décisif dans la réforme des chantiers navals sous le règne du roi Ferdinand VI et dans les progrès de la formation académique des aspirants officiers de marine. Il est l'auteur d'une œuvre fondamentale sur la construction navale, Examen marítimo (Examen maritime), guide traduit dans toutes les langues européennes, publié en 1771. Il mesura la longitude du méridien terrestre, démontrant ainsi que notre planète est aplatie au niveau des pôles. En 1735, il fut choisi, en compagnie d'Antonio de Ulloa, pour faire partie d'une expédition franco‑espagnole devant mesurer l'équateur et déterminer le coefficient d'aplatissement de la Terre, et de parfaire une théorie portant sur la forme de celle‑ci. Il regagna l'Espagne en 1745. En 1748, il publia l'ouvrage présenté ici, Observaciones astronómicas y físicas, hechas de orden de S.M. en los reinos del Perú (Observations astronomiques et physiques réalisées sur ordre de Sa Majesté dans les royaumes du Pérou), ainsi que Relación histórica del viaje a la América meridional (Récit historique du voyage en Amérique du Sud). En 1751, il fut nommé capitaine de la Compagnie d'aspirants de Cadix, où, à l'époque, l'enseignement prodigué aux futurs officiers de marine était le plus abouti. Entre autres initiatives, il fonda l'Observatoire astronomique de Cadix et créa l'Asamblea Amistosa Literaria, ancêtre de l'Académie des sciences. Vers la fin de sa vie, il exerça en tant que diplomate au Maroc et consultant dans divers domaines pour le ministère d'État et le conseil de Castille à Madrid.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

J. Zuñiga, Madrid

Langue

Titre dans la langue d'origine

Observaciones astronómicas, y phisicas hechas de orden de S. Mag en los reinos del Perù

Type d'élément

Description matérielle

396 pages : illustrations ; 21 x 27 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 5 septembre 2017