Les quatre cavaliers de l'Apocalypse

Description

Vicente Blasco Ibáñez (1867–1928) fut un écrivain, éditeur, journaliste et homme politique valencien. Il obtint un diplôme de droit à l'université de Valence en 1888 mais n'exerça jamais. En 1887, il rejoignit le Parti républicain et devint très actif en politique. Il fonda deux journaux, La Bandera Federal (La bannière fédérale) en 1889 et El Pueblo (Le peuple) en 1894, dans lesquels il exprimait ses idées républicaines et son opposition vis‑à‑vis de la monarchie. Il créa également deux maisons d'édition, Sempere et Prometeo. En 1890, il fut obligé de s'exiler à Paris, où il fit pour la première fois l'expérience du naturalisme français, mouvement qui eut une grande influence sur ses œuvres. Son premier roman à connaître le succès, La barraca (Terres maudites), dénonçait l'injustice sociale frappant la communauté rurale de Valence. Les caractéristiques principales de ses romans sont le naturalisme, les descriptions réalistes de différents milieux, les éléments ayant trait aux us et coutumes, et aux régions, et le rythme trépidant de ses récits. Ses œuvres peuvent être classées en plusieurs catégories thématiques : celles évoquant les caractéristiques propres à la région de Valence, notamment Arroz y tartana (Riz et Tartane), La barraca et Entre naranjos (Dans les orangers), les critiques sociales, comme La catedral (À l'ombre de la cathédrale) et El intruso (L'intrus), les romans psychologiques, avec par exemple Sangre y arena (Arènes sanglantes), et les romans de guerre, dont le plus célèbre, Los cuatro jinetes del Apocalipsis (Les quatre cavaliers de l'Apocalypse), fut traduit en anglais en 1918 et reçut un accueil populaire triomphant aux quatre coins de la planète, et qui devint un succès commercial aux États‑Unis en 1919. S'appuyant sur ses pérégrinations effectuées à travers le monde durant deux décennies, Blasco Ibáñez écrivit aussi des carnets de voyage, notamment La vuelta al mundo de un novelista (Voyage d'un romancier autour du monde). Mort en France en 1928, son corps fut rapatrié et enterré à Valence en 1933. Los cuatro jinetes del Apocalipsis est un récit qui se déroule en France en 1914, sur fond de Première Guerre mondiale.

Dernière mise à jour : 14 novembre 2017