Carte particulière des postes de France

Description

Réalisée par Alexis–Hubert Jaillot (1632−1712 env.) en 1690, la Carte particulière des postes de France est précédée par les travaux du géographe Nicolas Sanson (1600–1667) et sa Carte géographique des Postes qui traversent la France de 1632. L'évolution des cartes du réseau postal permet de mettre en lumière les choix territoriaux issus d'impératifs, politiques ou économiques. Ce maillage constitue le premier système d'échange géré par la monarchie française dans les limites du territoire national. En 1464, Louis XI crée par l'édit de Luxies des relais de poste et divise le corps des chevaucheurs des écuries du roi en deux groupes : les « courriers du Cabinet », chargés du transport des missives royales, et les « postes assises », futurs « maîtres de poste », qui fournissaient les chevaux. Les relais étaient espacés de quatre à cinq lieues (16 à 20 km), selon les routes, les reliefs et les nécessités topographiques. Louis XII met le service des relais de poste à la disposition des voyageurs dès 1506. Sous Louis XIV, roi de France de 1643 à 1715, la centralisation s'accélère et le monarque entend mieux contrôler la poste pour des raisons politiques et financières, établissant en 1672 une « Ferme générale des Postes ». La vitesse postale était de l'ordre de 7 km/heure au début du XVIIIe siècle. Les relais de poste disparaissent en 1873.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Alexis Hubert Jaillot, Paris

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte : tracés colorés ; 67 x 62 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 mars 2016