L'art arabe d'après les monuments du Kaire : depuis le VIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe

Description

L'art arabe d'après les monuments du Kaire : depuis le VIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe est un vaste ouvrage somptueux illustrant la richesse de l'architecture et de l'art islamiques, représentés dans les rues, les bâtiments, les monuments, les arts décoratifs, ainsi que les livres et les manuscrits de la ville du Caire. Il fut produit par Achille Constant Théodore Émile Prisse d'Avennes, qui aurait supervisé l'impression de ce livre et celle de son autre chef-d'œuvre, un atlas magnifique de l'art ancien égyptien. L'ouvrage contient au total 200 planches pleine page, réparties dans trois volumes, dont chacun possède une table des matières. Les illustrations sont accompagnées de courtes légendes et le livre ne contient pas de texte explicatif. La plupart des illustrations furent réalisées par chromolithographie, technique du XIXe siècle permettant de reproduire des images en couleurs. Prisse d'Avennes, né en France en 1807, effectua de nombreux voyages en Égypte et en Afrique du Nord. Après s'être converti à l'islam, il se fit appeler Idris, ou Edris et Effendi. Il apporta rapidement d'importantes contributions aux domaines de l'égyptologie et des études orientales en général, mais l'on sait peu de choses sur ses origines et son éducation. Durant sa longue vie aventurière, Prisse d'Avennes, musulman converti et collaborateur de plusieurs souverains égyptiens, fut instructeur militaire, architecte de systèmes d'irrigation, soldat pendant la lutte des Grecs pour l'indépendance dans les années 1820, ainsi que rédacteur en chef de revues d'érudition et membre de diverses sociétés savantes. Son rôle de père fondateur de la science de l'égyptologie est rarement reconnu, vraisemblablement parce qu'il fut l'instigateur de l'enlèvement d'antiquités égyptiennes vers la France.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

V. A. Morel and Company, Paris

Titre dans la langue d'origine

L'art arabe d'après les monuments du Kaire : depuis le VIIe siècle jusqu'à la fin du XVIIIe

Type d'élément

Description matérielle

4 volumes ; 56 x 44 centimètres

Références

  1. Carre, Jean-Marie, Voyageurs et ecrivains français en Egypte (French travellers and writers in Egypt). (Cairo: Institut Français d’Archéologie Orientale, 1956).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 9 avril 2015