Le Dit de la campagne d'Igor : texte traduit avec des explications relatives aux règles des accents et des rimes en russe ancien

Description

Cet ouvrage est la traduction en ukrainien du Slovo o polku Igoreve (Le Dit de la campagne d'Igor), poème épique écrit à la fin du XIIe siècle, et considéré comme l'un des grands monuments de la littérature en russe ancien. La traduction fut publiée en 1884 par la maison d'édition de la Société scientifique Chevtchenko de Lvov (aujourd'hui L’viv), située à cette époque dans la province austro-hongroise de Galicie (dont la partie sud-est était très majoritairement ukrainienne). Elle applique l'orthographe établie pour les ukrainiens de Galicie, à partir des années 1860 (avant la révolution de 1905, toute publication en ukrainien était interdite dans l'Empire russe). L'ouvrage contient un texte reconstruit du Slovo en russe ancien, utilisant la typographie du slavon liturgique (pages 11 à 32), une traduction en ukrainien moderne utilisant les règles orthographiques galiciennes (pages 33 à 48), des notes relatives à l'accentuation et à la prosodie (pages 51 à 106), un dictionnaire russe ancien-ukrainien (pages 119 à 145), et le texte du Slovo tel qu'il fut publié à l'origine en russe par le comte Alexeï Ivanovitch Moussine-Pouchkine, avec la typographie civile (et non en slavon liturgique) (pages 147 à 157). Le Slovo raconte l'histoire d'Igor Sviatoslavitch (1151‒1202 env.), l'un des quatre princes de la Rus de Kiev régnant sur les villes capitales situées sur la Desna et la Seïm qui, le 23 avril 1185, lancèrent une expédition dans les prairies situées au-delà de la rivière Donets pour combattre les Coumans. Le 12 mai, l'armée des quatre princes fut écrasée par l'ennemi. Igor fut capturé et fait prisonnier pendant plus d'un an, avant de s'évader et de revenir sur ses terres. Le Slovo contient le récit de cette campagne malheureuse, néanmoins vantée comme une entreprise héroïque : « Longue vie aux princes et aux guerriers / qui ont vaillamment combattu pour la gloire du christianisme / contre les hordes infidèles ! / Gloire aux princes et à leurs armées / — Amen ». Le Slovo fut perdu et oublié pendant plusieurs siècles jusqu'en 1790 environ, quand Moussine, collectionneur d'antiquités et membre laïque de haut rang du synode de l'Église russe, obtint une copie manuscrite de l'œuvre, présumée réalisée au XVIe siècle. Après avoir acheté le manuscrit à un intermédiaire qui l'aurait lui-même acquis auprès d'un monastère disparu en 1788, Moussine le publia en 1800. Au XXe siècle, le romancier russo-américain Vladimir Nabokov traduisit l'épopée en anglais.

Date de création

Informations d'édition

Groupement d'impression Chevtchenko, Lviv, en Ukraine

Titre dans la langue d'origine

Слово о полку Игоревомъ : текстъ зъ перекладомъ и зъ поясненємъ старорускихъ правилъ акценторыхъ и ритмичныхъ

Type d'élément

Description matérielle

159 pages

Références

  1. Vladimir Nabokov, The Song of Igor’s Campaign: An Epic of the Twelfth Century (New York: Vintage Books, 1960).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 27 janvier 2016