La Grande Guerre. Le franchissement des Carpates par les troupes russes

Description

Cette estampe, représentant le franchissement des Carpates par les troupes russes, est extraite de la collection d'affiches de style loubok de la Première Guerre mondiale, conservée à la British Library. La légende explique : « Nos vaillantes troupes doivent surmonter des épreuves incroyables alors qu'elles franchissent les Carpates. Tout semble être contre les Russes : les falaises, les sentiers de chèvres impraticables et les gels les plus extrêmes. En plus de ces obstacles, le cruel ennemi, caché derrière chaque rocher et corniche, nous observe d'un œil vigilant. Toutefois, rien ne peut arrêter la marche victorieuse de nos héros, les aigles russes. Le courage et la bravoure de nos hommes viendront à bout de tout au nom de l'idée formidable de la libération des Slaves des Carpates, assujettis depuis des siècles sous le joug pesant de l'Autriche, et de l'unification sous le sceptre du tsar russe. La religion et les origines des Slaves des Carpates ressemblent aux nôtres. Ils sont oppressés par les Souabes insolents [référence aux Habsbourg, qui seraient issus de la région allemande de Souabe], qui veulent écraser la Galicie et la Ruthénie déjà opprimées, et anéantir le désir d'union des Slaves à la Grande Russie. Malgré cela, le vœu sacré de nos frères sera bientôt exaucé. L'étoile de la libération des grands Slaves du joug tyrannique brille déjà ». Le loubok, mot d'origine russe, est une estampe populaire créée à partir de gravures sur bois ou à l'eau-forte, ou plus tard à l'aide du procédé lithographique. Les estampes, qui pouvaient s'accompagner d'un texte, étaient souvent caractérisées par des images simples, colorées et narratives. Les loubki devinrent populaires en Russie à partir de la fin du XVIIe siècle. Les estampes, venant souvent illustrer le récit d'un événement historique, d'un conte littéraire ou religieux, permettaient de diffuser ces histoires auprès de la population analphabète. Le ton de ces images expressives était très varié, allant de l'humour à l'enseignement, en passant par le commentaire social et politique sévère. Clairs et faciles à comprendre, certains dessins étaient produits en série, ouvrant la voie à la bande dessinée moderne. Leur reproduction, peu coûteuse, fit entrer l'art dans les foyers des masses. Initialement, les classes supérieures n'accordèrent aucun crédit à ce style artistique, mais à la fin du XIXe siècle, la notoriété du loubok était telle que les artistes professionnels s'en inspirèrent. Pendant la Première Guerre mondiale, les loubki informaient les Russes des événements sur le front, remontaient le moral et servaient de propagande contre les combattants ennemis.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Société de lithographie et d'impression A. P. Korkin & A. V. Beideman & Company, Moscou

Langue

Titre dans la langue d'origine

Великая Война. Переход русских войск через Карпаты

Type d'élément

Institution

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 19 juillet 2017