Enlèvement de Briséis

Description

Cette feuille de papyrus, comportant au recto un dessin au tracé irrégulier, fut visiblement coupée en morceaux et utilisée pour écrire une lettre, dont les vestiges (dix lignes) sont visibles au verso. Le dessin représente l'enlèvement de Briséis par les hérauts Talthybios et Eurybate, relaté dans le Chant 1 de l'Iliade (lignes 330−348). La coiffe du personnage féminin au centre, qui avance avec résistance, tout en regardant vers l'arrière, rappelle un bonnet phrygien. L'image sema initialement le doute quant à cette interprétation du sujet, mais plusieurs parallèles iconographiques soutiennent la conclusion selon laquelle il s'agit bien d'un exemple rare d'une illustration de l'Iliade datant de la fin de l'Antiquité. Ces exemples suggèrent également que le fragment est de source égyptienne. Le contexte d'origine du papyrus demeure incertain. On ne sait pas s'il faisait partie d'un manuscrit illustré (rouleau ou codex) de l'Iliade ou d'un ouvrage contenant des représentations picturales mythologiques, ou s'il s'agissait d'un feuillet à part (peut-être utilisé comme modèle dans un atelier d'art). La feuille, qui est reconstituée à partir de fragments, fut acquise par la Bibliothèque d'État de Bavière en 1913 grâce au Cartel allemand des papyrus.

Dernière mise à jour : 22 avril 2015