Évangéliaire

Description

Cet évangéliaire du milieu du XIe siècle comprend 16 tables de canons, placées au début, après les prologues, ainsi que neuf pages tapis, des pages de lettrine, des pages décorées et quatre portraits des Évangélistes. Les pages tapis et les portraits des Évangélistes sont peints pleine page. Chaque Évangéliste est dessiné avec son symbole, l'ange pour Matthieu, le lion pour Marc, le bœuf pour Luc et l'aigle pour Jean, accompagné de la colombe du Saint–Esprit, représentant l'inspiration divine. Plusieurs jours de fêtes liturgiques spécifiques, mentionnés dans le texte et faisant l'objet d'une attention particulière, permettent de conclure que le manuscrit fut créé à l'origine dans le nord de l'Allemagne. Selon une inscription au verso du feuillet 3, cet évangéliaire appartint à partir de la fin du Moyen Âge à l'abbaye de Niederaltaich, dans le sud de la Bavière, où sa couverture fut restaurée en 1601. Après la dissolution du monastère, le livre fut transféré à Munich en 1803.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Evangelia

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

I + 226 feuillets : parchemin ; 22,5 x 17 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 9475
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Béatrice Hernad, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2017