« Vie de sainte Marguerite » et vies d'autres saints

Description

Seuls quelques manuscrits du XIe siècle renferment les légendes enluminées de saints. Ce volume en est l'un des rares exemples. Il s'agit d'un manuscrit du monastère de Benediktbeuern, en Bavière, qui arriva à la bibliothèque de la cour de Munich en 1803. Le manuscrit composite contient une liste de martyres et de nombreuses vies de saints. Des enluminures décorent uniquement la vie de sainte Marguerite d'Antioche, du recto du feuillet 63 au verso du feuillet 98. Le martyre de Marguerite, sainte patronne des femmes enceintes, fut un texte très populaire au Moyen Âge. Selon la légende, le préfet romain Olybrius tomba amoureux de Marguerite pendant sa campagne sur Antioche. Marguerite, chrétienne, rejeta toutefois ses avances et ne renonça pas à sa foi même sous la torture. Elle rencontra le diable sous la forme d'un dragon, qui l'avala, puis la recracha lorsque la croix de la sainte irrita ses entrailles. Marguerite fut ensuite décapitée. Dans le manuscrit de Munich, très semblable au type d'origine du cycle d'enluminure allemand du sud, dix dessins à la plume, sans cadre, accompagnent le texte de la légende. Cependant, l'illustration du volume ne fut jamais terminée, probablement en raison d'omissions et d'erreurs durant l'écriture, qui entraînèrent une certaine confusion dans la corrélation correcte avec la séquence des images.

Langue

Titre dans la langue d'origine

Vita sanctae Margaretae

Type d'élément

Description matérielle

I + 215 feuillets : parchemin ; de 11,5 à 12,3 x 9,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 1133
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Bettina Wagner, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 20 décembre 2016