La consolation de la philosophie

Description

Consolatio Philosophiae (La consolation de la philosophie) est un ouvrage philosophique écrit en l'an 524 environ par Boèce, qui naquit dans une éminente famille romaine. Il s'agit de l'une des œuvres les plus importantes et les plus influentes d'Occident. Boèce composa le livre durant une longue période d'emprisonnement, alors qu'il attendait d'être jugé pour trahison, sous le roi ostrogoth Théodoric le Grand. Il fut reconnu coupable et exécuté en l'an 524. Écrit sous forme de dialogue entre Boèce et Dame Philosophie, l'ouvrage fut illustré à plusieurs reprises au Moyen Âge. Le dessin à la plume et à l'encre décorant le verso du feuillet 1 de ce volume du XIe siècle représente une scène qui figure également dans de nombreux autres manuscrits : la personnification féminine de la philosophie rendant visite à Boèce en prison pour le réconforter. Le manuscrit, annoté de gloses en vieux haut-allemand, est caractéristique des codex destinés à une utilisation quotidienne. Probablement produit à Salzbourg, il fut conservé dans la bibliothèque de la cathédrale de la ville jusqu'au début du XIXe siècle. Il est aujourd'hui conservé dans les collections de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

De consolatione philosophiæ

Type d'élément

Description matérielle

76 feuillets : parchemin ; 25 x 18,5 centimètres

Notes

  • Cote de la Bibliothèque d'État de Bavière : Clm 15825
  • La description de cet ouvrage a été écrite par Wolfgang–Valentin Ikas, de la Bibliothèque d'État de Bavière.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 20 décembre 2016