Jérusalem. Mosquée al–Aqsa : mihrab (niche de prière) reconstruit par Saladin après la reconquête de la ville en 1187, perdue lors de la première croisade

Description

Cette image est extraite de Bilder aus Palästina, Nord-Arabien und dem Sinai (Images de la Palestine, de l'Arabie du Nord et du Sinaï), album de 105 photographies de scènes du Moyen–Orient, prises par l'archéologue et orientaliste allemand Bernhard Moritz (1859–1939). L'album est constitué de clichés de Jérusalem, de La Mecque, de Médine, du Hedjaz et de Djedda, en Arabie saoudite, de Pétra, en Jordanie, et du mont Sinaï, en Égypte. Il inclut également des vues extérieures et intérieures de temples, de mosquées et de vestiges archéologiques, des scènes de rue de La Mecque et de Médine, des vues de petits villages et du désert, ainsi qu'un ensemble de portraits informels d'Arabes bâtissant le chemin de fer du Hedjaz, de Bédouins, de villageois locaux et de pèlerins durant le hajj vers La Mecque. Chaque photographie est accompagnée d'un texte explicatif de Moritz, en allemand. Après des études à Berlin, Moritz participa à plusieurs expéditions archéologiques en Égypte et en Mésopotamie, parrainées par l'Allemagne. De 1887 à 1896, il fut secrétaire, bibliothécaire et professeur d'arabe au séminaire des langues orientales récemment fondé à l'Université Frédéric–Guillaume de Berlin. De 1896 à 1911, il dirigea les archives et la bibliothèque khédivales du Caire, ville qu'il quitta souvent pour effectuer ses nombreux voyages d'études au Sinaï et au Hedjaz. La copie de la Bibliothèque du Congrès présentée ici possède un tampon avec l'inscription en japonais Minami Manshū Tetsudō Kabushiki Kaisha Tōa Keizai Chōsakyoku zōsho no in (Sceau de la collection de la Société des chemins de fer de Manchourie du Sud, Bureau de recherches économiques d'Asie orientale). Elle présente également un tampon de livre en arabe sur l'intérieur de la couverture avant, faisant mention du lien avec la Société des chemins de fer de Manchourie du Sud. Le volume fut vraisemblablement confisqué par les forces armées américaines à la fin de la Seconde Guerre mondiale, puis transféré à la Bibliothèque du Congrès. La Société des chemins de fer de Manchourie du Sud s'engagea dans un travail de renseignement et d'activités opérationnelles au nom de l'armée impériale japonaise, notamment dans des tentatives de soulèvement auprès des musulmans contre l'autorité chinoise et russe.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Dietrich Reimer, Berlin

Titre dans la langue d'origine

Jerusalem Aķșā-Moschee: Miḥrâb (Gebetsnische) erbaut von Saladin nach Rückeroberung der Stadt von den Kreuzfahren I, Jahre 1187

Type d'élément

Description matérielle

1 photographie ; impression photomécanique

Notes

  • Planche 9 du portfolio : Bilder aus Palästina, Nord-Arabien und dem Sinai (Images de la Palestine, de l'Arabie du Nord et du Sinaï)

Références

  1. Bobzin, Hartmut, “Moritz, Bernhard,” Neue Deutsche Biographie (Berlin: Duncker & Humblot, 1952–2008).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 10 janvier 2017