Lettre de rapprochement officielle écrite par les États–Unis d'Amérique

Description

Le 8 juillet 1853, alors que la politique du Sakoku (pays fermé) était encore en place au Japon, l'East India Squadron de la marine des États–Unis, commandé par le commodore Matthew C. Perry (1794–1858), jeta l'ancre dans le chenal d'Uraga. Perry remit aux autorités japonaises une lettre officielle du président américain Millard Fillmore, déclarant l'amitié et proposant l'établissement de relations commerciales entre les deux pays. Le conseiller principal Abe Masahiro (1819−1857) décida d'accepter la lettre et promit de donner une réponse dans l'année, réaction extraordinaire étant donné le contexte de la politique du bakufu (shogunat) de l'époque. À la demande d'Abe, la lettre officielle et d'autres correspondances associées furent traduites. Il les montra également à différents daimyōs (nobles territoriaux qui régnaient sur de grandes étendues de terres privées et de nombreux vassaux), demandant leur opinion. Ce recueil contient cinq lettres écrites en chinois classique, dont la lettre officielle de Fillmore et une lettre de Perry, ainsi que leurs traductions japonaises.

Dernière mise à jour : 23 avril 2015