Histoire du renouveau du rakugo

Description

Ce livre est un carnet dans lequel le célèbre romancier Shikitei Sanba (1776−1822) a inséré les prospectus de huit représentations d'otoshibanashi ou de rakugo (littéralement, chute d'une histoire) tenues entre 1808 et 1817, à la fin de la période Edo (1600−1868). Sur les pages vides et les espaces laissés par les prospectus collés, Shikitei a écrit des commentaires sur les représentations et des informations relatives au renouveau du rakugo. Le rakugo est une forme d'art japonais traditionnel où un seul acteur, portant des vêtements japonais traditionnels, est agenouillé en style seiza et divertit la foule en racontant des histoires drôles. Les artistes jouent plusieurs rôles en modifiant leur voix et en utilisant différentes expressions faciales et gestuelles. Avec comme seuls accessoires un éventail et un essuie–main, ils parviennent à tout exprimer en restant assis, même la marche et la course. Ce type de représentation émergea durant la deuxième moitié du XVIIe siècle, mais elle disparut un temps avant de connaître un renouveau pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Ce type de spectacle est encore joué aujourd'hui. Les prospectus collés dans ce livre sont des invitations à des représentations de rakugo, des estampes couleur d'images magnifiques peintes par des artistes célèbres, ainsi que des descriptions de l'histoire du rakugo. Le titre du livre, Otoshibanashi chūkō raiyu, signifie « histoire du renouveau du rakugo ». Son titre alternatif, Otoshibanashi kai Suriecho, signifie « Carnet de prospectus de spectacles de rakugo ». Cet ouvrage constitue un document précieux pour comprendre l'histoire du rakugo.

Dernière mise à jour : 19 juin 2017