Les passages faiz oultre mer par les François contre les Turcqs et autres Sarrazins et Mores oultre marins

Description

Les passages faiz oultre mer par les François contre les Turcqs et autres Sarrazins et Mores oultre marins, souvent appelé Passages d'outremer, est un manuscrit enluminé réalisé en France entre 1472 et 1475 environ. Il contient 66 miniatures, attribuées au peintre et enlumineur de Bourges Jean Colombe (actif de 1463 à 1498). Après la chute de Constantinople en 1453, le pape Pie II plaida pour libérer les Lieux saints au Moyen-Orient. Ce projet sans lendemain raviva un certain intérêt pour les croisades entreprises des siècles auparavant par les Européens. En 1472, Louis de Laval, gouverneur de Champagne et conseiller du roi Louis XI, chargea Sébastien Mamerot, son chapelain et secrétaire, d'écrire une chronique sur les croisades. L'ouvrage est une compilation de divers récits, allant de la conquête légendaire de Jérusalem par Charlemagne à la bataille de Nicopolis en 1396 et au siège de Constantinople de 1394 à 1402. Un dernier texte fut ajouté a posteriori en tête de l'ouvrage. Il s'agit de la traduction en français d'une lettre du sultan Bajazet II envoyée, de Constantinople le 4 juillet 1488, au roi Charles VIII (verso du feuillet 3), suivie d'une copie en latin et en italien (recto du feuillet 4). Le manuscrit appartint successivement à Diane de Poitiers (1499−1566), à Charles-Henri de Clermont-Tonnerre (1571–1640) et, d'après les ex-libris figurant dans l'ouvrage, au cardinal Mazarin (1602−1661), avant d'entrer dans les collections de la Bibliothèque royale en 1668.

Dernière mise à jour : 9 juin 2017