Recueil d'ouvrages de Pseudo-Oppien, de Xénophon et de Manuel Philès

Description

Ce manuscrit est un recueil d'ouvrages écrits en grec par trois auteurs. Ange Vergèce (1505−1569), écrivain ordinaire du roi sous François Ier, Henri II et Charles IX, copia l'ensemble du texte à Paris en 1554. Le manuscrit contient des écrits, notamment un poème sur la chasse, de Pseudo-Oppien, auteur syrien du IIIe siècle qui se fit appelé Oppien d'après un auteur de Cilicie à peine antérieur. Il inclut également Cynegeticus (Cynégétiques) de l'historien classique Xénophon (430−355 av. J.-C. env.), ainsi qu'un long poème, généralement connu sous son titre latin De animalium proprietate (Sur les caractéristiques des animaux), du poète byzantin Manuel Philès (1275–1345 env.). Vergèce copia les poèmes de Manuel Philès à neuf reprises. La première copie de De animalium proprietate réalisée par Ange Vergèce, datant de 1554, figure dans ce manuscrit (Paris. gr. 2737). Le calligraphe produisit sa dernière copie (Paris. gr. 2526) en 1568, un an avant sa mort. Le codex est célèbre pour ses enluminures riches et abondantes qui ornent les poèmes de Pseudo-Oppien et de Manuel Philès. Outre ses superbes illustrations, ce manuscrit présente des bandeaux, des titres et des initiales très travaillés. Le titre de La vie d'Oppien et l'initiale du texte, les titres des chapitres de Cynegeticus par Xénophon, une partie du titre de De animalium proprietate et les titres de chaque poème composant cet ouvrage, ainsi que l'initiale ornée de tous les poèmes, comptent parmi les éléments enluminés. Le lecteur peut deviner par endroit le premier tracé au crayon des titres, des bandeaux peints et des enluminures.

Dernière mise à jour : 25 mai 2017