« Livre de poissons » par Adriaen Coenen

Description

En 1577, à l'âge de 63 ans, Adriaen Coenen, originaire du port de pêche néerlandais de Scheveningen, commença son Visboek (Livre de poissons). Au cours d'une période de trois ans, il recueillit toutes sortes d'informations sur la mer, les côtes, les eaux côtières, les zones de pêche et les animaux marins, produisant au total 410 pages savantes. Tout au long de sa vie, Coenen vécut de la mer, comme pêcheur, commandant des opérations de sauvetage maritime et, à partir de 1574, commissaire–priseur officiel de poissons à Scheveningen. Coenen fit de quasiment toutes les pages une œuvre d'art miniature en encadrant ses textes et illustrations de bordures, de bandes et de cartouches peints à l'aquarelle. Coenen dut réaliser que son livre avait une valeur spéciale, comme en témoignent les minutes des audiences de tribunaux de Leyde de 1583. Celles–ci contiennent une note indiquant que Coenen demanda si son livre et sa collection de poissons séchés pouvaient être « exposés à la foire annuelle gratuite et au festival pour le soutien de la ville [3 octobre], moyennant de la part de chaque visiteur un duit (petite pièce de monnaie) et de la part de ceux qui souhaitaient voir le livre un oortgen (soit deux duits) ». En d'autres termes, regarder son livre coûtait deux fois plus cher que voir ses poissons séchés. Coenen écrivit au verso du feuillet 11 à propos de son livre : “Quiconque le lisant ou l'étudiant / Peut faire passer le message à / Un autre capable de voir et d'entendre ». Une des merveilles de la mer que les visiteurs pouvaient admirer dans l'ouvrage s'intitulait « Véritables portrait et taille de la baleine capturée sur l'IJ en juillet m.d.lxxvij après Jésus–Christ », illustration peinte à l'aquarelle sur deux pages. Coenen dessina cette baleine d'après une gravure qui parut la même année (1577). L'image et la légende immortalisent un grand événement qui suscita une grande attention : une baleine échouée dans les eaux peu profondes du fleuve Escaut, près de Doel, au nord d'Anvers. Quelques années plus tard, Coenen produisit un second livre, basé sur ce manuscrit, qui est aujourd'hui conservé à Anvers, puis un troisième, incluant également des dessins de baleines, qui fait partie d'une collection conservée à Cologne.

Dernière mise à jour : 19 août 2015