Le berceau de la guerre : le Proche-Orient et le pangermanisme

Description

Le berceau de la guerre : le Proche-Orient et le pangermanisme est une étude des origines de la Première Guerre mondiale. Selon son auteur, Henry Charles Woods (1881−1939), « la volonté pangermanique d'hégémonie sur les régions de Hambourg au golfe Persique » fut la principale cause du conflit. Le livre offre un aperçu des développements politiques et militaires au Proche-Orient (défini comme la péninsule balkanique et l'Asie Mineure), avec des chapitres sur la Serbie et le Monténégro, la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie, la Grèce et l'Albanie. D'autres chapitres abordent les routes militaires dans les Balkans, la campagne des Dardanelles, le port de Salonique (aujourd'hui Thessalonique, en Grèce) et son hinterland, ainsi que la tentative de l'Empire allemand de construire un chemin de fer entre Berlin et Bagdad durant la période précédant la Première Guerre mondiale. Le dernier chapitre, intitulé « Mittel-Europa » (Europe centrale), traite de la politique allemande dans la région en s'appuyant en partie sur des écrits du prince Karl Max von Lichnowsky (1860−1928), ancien ambassadeur allemand en Grande-Bretagne. Dans un opuscule de 1916 qui circula au sein de son cercle privé, Lichnowsky déclara qu'il avait essayé depuis Londres de prévenir la guerre, mais que ses efforts ne furent pas soutenus par le gouvernement allemand. Publié en janvier 1918 sous le titre Révélations du prince Lichnowsky, cet opuscule fut largement diffusé par les Alliés, qui l'utilisèrent comme preuve de la responsabilité des Allemands dans le déclenchement de la guerre. Le livre de Woods, qui repose sur une série de conférences tenues à l'Institut Lowell à Boston en 1916−1917, reflète le sentiment des Britanniques et des Américains à l'époque. Les historiens ont depuis convenu que de nombreux pays autres que l'Allemagne contribuèrent au glissement de l'Europe vers la guerre.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Little, Brown, and Company, Boston

Langue

Titre dans la langue d'origine

The Cradle of the War: The Near East and Pan-Germanism

Type d'élément

Description matérielle

360 pages : frontispice, planches, portraits, cartes (2 pliées) ; 21 centimètres

Références

  1. Peter Overlack, “Lichnowsky, Prince Karl Max von (1860−1928),” in Spencer C. Tucker, editor, World War I Encyclopedia (Santa Barbara: ABC-Clio, 2005).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 11 septembre 2017