L'Indo–Chine française contemporaine. Volume 2 : le Tonkin et l'Annam

Description

L'Indo–Chine française contemporaine est une étude détaillée de l'Indochine française, dont la deuxième édition fut publiée à Paris en 1885. L'ouvrage est constitué de deux volumes, chacun en deux parties, couvrant ce qui était à l'époque les quatre régions de l'Indochine française : la Cochinchine (pointe sud de l'actuel Vietnam), le Cambodge, le Tonkin (nord du Vietnam) et l'Annam (centre–sud du Vietnam, excepté la région occupée par la Cochinchine). Le livre présenté ici, le deuxième volume, est consacré au protectorat du Tonkin (partie III) et au royaume d'Annam (partie IV). La troisième partie commence par une longue histoire sur l'engagement global des Français au Vietnam, en portant une attention particulière au Tonkin, devenu depuis peu un protectorat français. Les chapitres suivants décrivent en détail l'expédition au Tonkin de Francis Garnier en 1873, la prise de la citadelle d'Hanoï par Henri Laurent Rivière en 1882, la guerre qui s'ensuivit entre les forces françaises et vietnamiennes, l'intervention chinoise dans le conflit, la guerre franco–chinoise de 1884−1885, ainsi que les actes diplomatiques et les traités qui mirent fin à ces conflits. Les deux parties du volume incluent également des chapitres sur la géographie politique, physique et économique, la troisième sur le Tonkin et la quatrième sur l'Annam. L'appendice comporte les textes des traités et d'autres accords passés entre la France et l'Annam, le Cambodge, le Siam (Thaïlande), le Céleste Empire (c'est-à-dire la Chine) et la Birmanie.

Dernière mise à jour : 3 avril 2015