Technique du peuple annamite

Description

Henri J. Oger, administrateur colonial en Indochine française, admirait profondément le peuple et la culture du Vietnam, à l'époque appelé Annam par les Français. En 1908−1909, il chargea des artistes et des sculpteurs sur bois de recueillir des informations sur la culture matérielle, les méthodes de production et les pratiques culturelles des gens du peuple, en visitant les 36 rues d'Hanoï et sa campagne environnante. Les artistes dessinèrent 4 200 scènes et produisirent des gravures sur bois à partir desquelles des estampes furent réalisées. Oger rassembla les estampes et créa l'ouvrage en plusieurs volumes Technique du peuple Annamite. L'ensemble de l'ouvrage est composé d'illustrations, accompagnées de légendes annotées et écrites en caractères démotiques vietnamiens. Il aborde les métiers traditionnels, tels que l'agriculture, le commerce, la fabrication de papier, la sculpture, la gastronomie, la construction, la divination, la peinture et l'élaboration de remèdes populaires. Les noces, les funérailles, le culte et les fêtes importantes, par exemple la fête du Têt, ou Nouvel An vietnamien, ainsi que les types de divertissement, comme le dacau, les jeux de cartes, les chants populaires, le vol de cerf–volant et la chasse aux papillons, font également partie des thèmes traités. Le livre présenté ici, appartenant aux collections de la Bibliothèque nationale du Vietnam, est un volume de l'ouvrage d'Oger. Cet exemplaire, signé par Oger sur la couverture, fut offert au gouverneur général de l'Indochine française Albert Pierre Sarraut.

Dernière mise à jour : 3 avril 2015