Le rôle principal de Maris Liepa

Description

Leonid Zhdanov (1927-2010) prit cette photographie en 1971 lors d'une représentation du ballet Spartacus au théâtre Bolchoï. Maris Liepa (1936-1989) y dansait le rôle de Crassus. La carrière professionnelle de danseur de Liepa commença dans sa ville natale de Riga, en Lettonie. Il termina ses études en 1955 à l'École de ballet du théâtre Bolchoï à Moscou (connue désormais sous le nom d'Académie chorégraphique d'État de Moscou). Il travailla au théâtre d'opéra et de ballet de Riga et au théâtre de musique académique Stanislavski et Nemirovitch-Danchenko de Moscou. En 1960, il devint soliste au théâtre Bolchoï. Liepa eut des rôles dans nombreux ballets classiques et modernes, mais il est surtout connu pour son rôle-titre dans le ballet Spartacus, chorégraphié par Leonid Jacobson. En 1964, Iouri Grigorovitch devint directeur artistique du théâtre Bolchoï. Une nouvelle version de Spartacus (1968) fut pour la première fois l'occasion d'une importante première pour Grigorovitch à Moscou. Liepa fut l'un des danseurs à qui fut attribué le rôle de Spartacus. Rapidement, Grigorovitch changea d'avis et demanda à Liepa de danser plutôt le rôle de l'anti-héros principal, le général romain Crassus. Ce changement se révèlera déterminant pour le succès de la représentation. Le rôle de Crassus, arrogant, prétentieux et avide de pouvoir et de plaisir sera l'apogée de la carrière de Liepa. L'influence du maître de Liepa, Alexeï Iermolaïev, était évidente dans la forme de danse et la profondeur de l'interprétation de Liepa. De nombreux danseurs du Bolchoï suivirent Liepa dans l'exécution du rôle de Crassus, mais aucun ne fut considéré comme ayant atteint son niveau. Zhdanov, ancien danseur du Bolchoï et professeur de chorégraphie pendant 50 ans, fut également photographe de danse professionnel durant la majeure partie de sa carrière. Ses photos sont spontanées et fixent sur la pellicule les mouvements, les humeurs et les émotions des danseurs capturés sur le vif. L'œuvre de bienfaisance « Renaissance de l'art » à Moscou détient cette image et le reste des archives de Zhdanov.

Dernière mise à jour : 3 février 2015