Musique de George Balanchine

Description

Cette photographie de la série « Chorégraphe George Balanchine » fut prise en 1972 par le photographe Leonid Zhdanov (1927−2010). Alors que le New York City Ballet dirigé par George Balanchine (1904−1983) effectuait une visite à Moscou, la troupe visita l'École de chorégraphie académique de Moscou au théâtre Bolchoï (aujourd'hui l'Académie chorégraphique d'État de Moscou). Monsieur B, comme on appelait Balanchine, donna une leçon libre avec ses danseurs sur la scène du théâtre de l'école. Balanchine, fils du compositeur géorgien Meliton Balanchivadze, naquit Georgi Balanchivadze à Saint-Pétersbourg. Après avoir obtenu son diplôme de l'école de ballet, il fut accepté dans le corps de ballet du théâtre d'État d'opéra et de ballet de Kirov (aujourd'hui le théâtre Mariinsky) et ne tarda pas à créer des chorégraphies. Balanchine assista au succès du chorégraphe moscovite Kasian Goleizovsky, venu à Petrograd (plus tard Leningrad, aujourd'hui Saint-Pétersbourg) en 1922 lors d'une tournée avec sa compagnie de ballet de chambre. Balanchine fut séduit par les idées de Goleizovsky, qui devint le fondateur de ce nouveau mouvement de danse moderne, et par les expériences audacieuses du chorégraphe Fedor Lopukhov. Lopukhov créa le premier ballet non narratif de l'histoire de cette forme d'art, La magnificence de l'univers, sur une musique de Beethoven. La première eut lieu à Petrograd en 1923. Balanchine y jouait le rôle d'un jeune danseur. En 1924, lors d'une tournée en Europe, Balanchine reçut une invitation à rejoindre les Ballets russes de Serge Diaghilev. Sur les conseils de Diaghilev, il se fit appeler George Balanchine, le nom sous lequel le fondateur du ballet américain néoclassique et moderne devint célèbre. Zhdanov, ancien danseur du Bolchoï et professeur de chorégraphie pendant 50 ans, fut également photographe de danse professionnel durant la majeure partie de sa carrière. Ses photos sont spontanées et fixent sur la pellicule les mouvements, les humeurs et les émotions des danseurs capturés sur le vif. L'œuvre de bienfaisance « Renaissance de l'art » à Moscou détient cette image et le reste des archives de Zhdanov.

Dernière mise à jour : 3 février 2015