Ramayana

Description

La tradition orale de l'histoire birmane du Ramayana remonte à l'époque du roi Anawrahta (règne : 1044−1077), fondateur du premier Empire birman. D'abord transmise verbalement de génération en génération, l'histoire fut ensuite écrite sous forme de drame en prose et en vers. Rama Thagyin (Chansons du Ramayana), œuvre compilée par U Aung Phyo en 1775, est la plus ancienne version écrite birmane connue du Ramayana. Un exemplaire en trois volumes du récit de Rama, intitulé Rama vatthu, fut écrit sur feuilles de palmiers en 1877. Ce parabaik (livre pliable), de 1870 environ, compte 16 pages qui contiennent des peintures illustrant des scènes de l'histoire du Ramayana, avec de courtes légendes en birman. Les couvertures en papier, peintes en rouge, en jaune et en vert, sont décorées de lions se pavanant et de bordures à motifs floraux. Une d'entre elles comporte une inscription en birman et à l'encre noire, indiquant le titre, Rama Zat, ainsi qu'une courte description du contenu : Rama monte une corde à l'arc, le démon Dusakhaya au combat, offrandes d'aumônes, enlèvement dans le char, construction de la chaussée en pierre et arrivée à Thiho, sur l'île de Ceylan (l'actuel Sri Lanka). Les représentations dramatiques du Ramayana commencèrent sous la dynastie Konbaung (1752−1885), lorsque le ministre royal Myawaddy Mingyi U Sa fit du Ramayana Jataka une pièce de théâtre classique birmane typique ; il en composa également la musique et les chansons. À partir de cette époque, les représentations du Ramayana devinrent très populaires dans la culture birmane, et des Yama zat pwe (représentations dramatiques du Rama) et des spectacles de marionnettes sur scène ont souvent lieu encore aujourd'hui. Des scènes du Ramayana sont également reprises comme motifs ou éléments de décoration sur des gravures sur bois ou des laques birmanes.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

ရာမဇာတ်

Type d'élément

Description matérielle

Livre de papier pliable avec 33 plis ; 530 x 220 millimètres

Notes

  • Cote du manuscrit de la British Library : Or 14178

Institution

Références

  1. San San May, “The Ramayana in Southeast Asia: (3) Burma," Asian and African Studies Blog, May 5, 2014, http://britishlibrary.typepad.co.uk/asian-and-african/2014/05/the-ramayana-in-southeast-asia-3-burma.html.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 août 2014