Traité sur le massage

Description

La médecine thaïlandaise traditionnelle est une discipline holistique reposant principalement sur des traitements à base de massages par pression et de plantes autochtones, combinés avec des aspects de la spiritualité et du bien-être mental. Influencée par les concepts de guérison indiens et chinois, elle n'envisage pas la maladie seulement comme un problème physique, mais également comme un déséquilibre du patient par rapport à son monde social et spirituel. Les manuscrits médicaux thaïlandais écrits au XIXe siècle offrent un aperçu des différentes méthodes de traitement et de prévention, de la compréhension et des connaissances du corps humain, de la raison et de la spiritualité, et des maladies. En 1831, le roi Rama III ordonna la compilation de plusieurs traités médicaux afin de créer des ouvrages didactiques pour les écoles royales de médecine récemment établies au Wat Phra Chettuphon (Wat Pho) et au Wat Ratchaorot à Bangkok. Le Wat Pho devint officiellement la première école royale de médecine en 1889, et il abrite encore aujourd'hui une école de médecine thaïlandaise traditionnelle. Le traité présenté ici fournit des instructions pour les massages, accompagnées de 30 illustrations du corps humain indiquant les points de massage.

Langue

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Livre de papier pliable avec 57 feuillets ; 355 x 127 millimètres

Notes

  • Cote du manuscrit de la British Library : Or 13922

Institution

Références

  1. Jana Igunma, “Thai massage in the early 19th century," Asian and African Studies Blog, May 15, 2013, http://britishlibrary.typepad.co.uk/asian-and-african/2013/05/thai-massage-in-the-early-19th-century.html.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 8 août 2014