Zone de cratères d'explosion, parc national Queen Elisabeth, dans le protectorat de l'Ouganda

Description

Cette carte de la zone de cratères d'explosion du parc national Queen Elisabeth, dans le protectorat de l'Ouganda, fut publiée en 1955 par le département topographique, cadastral et minier du protectorat de l'Ouganda. Elle indique les routes majeures, les « routes carrossables existantes », les pistes proposées, les cours d'eau, les postes de garde et les emplacements des écriteaux numérotés. Des hachures sont utilisées pour indiquer les différents types de terrain, dont les prairies dégagées, les arbustes clairsemés, les forêts et les étendues d'eau. Le site d'un pavillon, construit pour commémorer la visite du parc, le 30 avril 1954, par la reine Élisabeth II et son époux, le duc d'Édimbourg, figure également sur la carte. Le duc d'Édimbourg visita une deuxième fois le parc en novembre 2007, pendant que le couple effectuait un voyage en Ouganda à l'occasion de la 20e réunion des chefs de gouvernement des pays du Commonwealth. Auparavant appelé parc national de Rwenzori, le parc national Queen Elisabeth est situé dans le sud-ouest de l'Ouganda, où il est délimité par la frontière avec la République démocratique du Congo. Le parc, dans la vallée du Rift occidental, à l'est du lac Édouard, est parsemé de cratères volcaniques et de sources chaudes, caractéristiques représentées sur la carte. Les cratères d'explosion découlent d'éruptions extrêmement violentes de volcans, qui sont aujourd'hui principalement éteints. Des lacs se sont formés dans certains des cratères. Les élévations au–dessus du niveau de la mer sont indiquées en pieds, tandis que l'échelle de distance est fournie en kilomètres et en miles.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Ouganda. Département topographique, cadastral et minier, Entebbe (Ouganda)

Langue

Titre dans la langue d'origine

Explosion Crater Area, Queen Elizabeth National Park, Uganda Protectorate

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 50 x 32 centimètres

Notes

  • Document tiré de l'Institut national de recherche halieutique d'Ouganda et numérisé à la Bibliothèque nationale d'Ouganda avec la collaboration de la Carnegie Corporation de New York.

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mars 2015