Fragment d'un traité sur « au nom de Dieu, le clément, le miséricordieux »

Description

Ce manuscrit est un fragment de 40 pages d'un ouvrage sur l'exclamation pieuse « bi-ism Allah al-Rahman al-Rahim » (« au nom de Dieu, le clément, le miséricordieux »), officiellement appelée bismillah ou basmala. Il contient des hashiyah (annotations de marge) approfondies d'un auteur inconnu sur le sharh (commentaire) anonyme d'un ouvrage plus long sans titre, également d'un auteur inconnu. Pour les musulmans, psalmodier le basmala ne sert pas simplement à se souvenir du nom de Dieu. Selon certains commentateurs classiques, le basmala fait partie intégrante du Coran lui-même, car chaque sourate (à une exception près) commence par cette louange. Ce point est traité dans le manuscrit. L'auteur du commentaire aborde des thèmes tels que l'utilisation du terme dans al-kutub al-samawiya (la Bible) et ses caractéristiques linguistiques. Aujourd'hui, le musulman pieux commence la journée en entonnant cette expression, et il la répète avant toute activité. Le basmala est également un motif artistique et architectural utilisé depuis les premiers jours de l'islam. Le manuscrit, en écriture maghrébine (d'Afrique du Nord), contient également des remarques sur sa propriété.

Date de création

Date du sujet

Langue

Type d'élément

Description matérielle

7 feuilles ; 22 x 16 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 août 2016