Fables de La Fontaine

Description

Jean de La Fontaine (1621−1695) écrivit 12 livres, comprenant au total 243 fables en vers, publiés entre 1668 et 1694. S'inspirant essentiellement des fabulistes de l'Antiquité gréco-latine, et plus particulièrement des Fables d'Ésope, le poète met en scène des animaux anthropomorphes. Chaque texte raconte dans un style éblouissant une histoire qui fait l'objet d'une morale, notamment « La raison du plus fort est toujours la meilleure. » (Le loup et l'agneau), « On a souvent besoin d'un plus petit que soi. » (Le lion et le rat), « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point. » (Le lièvre et la tortue) et « Aide-toi, le Ciel t'aidera. » (Le chartier embourbé). La Fontaine décrivit la portée éducative des fables en ces termes : « Je me sers d'animaux pour instruire les hommes », utilisant tous les tons du langage, toutes les situations, pour faire « de cet ouvrage / Une ample comédie à cent actes divers / Et dont la scène est l'Univers ». Dès leurs publications, les Fables remportèrent un succès considérable qui perdure encore. Elles font aujourd'hui partie des plus grands classiques de la littérature française. Elles inspirèrent également plusieurs artistes, tels que Gustave Doré, Daumier ou Chagall, qui en réalisèrent des illustrations. Cette édition de 1875 est illustrée dans la tradition des images d'Épinal, consistant à représenter des sujets populaires dans le style aux couleurs vives cher à Jean-Charles Pellerin, qui nomma en 1796 son imprimerie d'après sa ville natale, Épinal.

Dernière mise à jour : 18 septembre 2015