Protocole du couvent de Bratislava (codex héraldique)

Description

Protocollum Venerabilis Conventus Posoniensis (Protocole du couvent de Bratislava) est un codex héraldique répertoriant les mécènes et les donateurs d'une institution religieuse de Bratislava, accompagnés de 67 miniatures peintes, pleine page, de leurs armoiries respectives. Le dernier élément de la liste fut ajouté en 1763. La réalisation de cet armorial débuta en 1710 à Bratislava à la demande de Ludovít Kirkay, supérieur du couvent franciscain local, qui fut probablement inspiré par un modèle du protocole Historia Domus du couvent de Bratislava, daté de 1709. Les armoiries sont organisées selon le statut social des bienfaiteurs répertoriés. Les premières armoiries appartiennent à Christian August, duc de Saxe-Zeitz et archevêque d'Esztergom, suivies de celles du palatin Paul Esterházy, recteur de la confrérie, puis des princes, des comtes, des barons et bien d'autres. Dans la partie inférieure des feuillets, les légendes plus ou moins longues, en latin, fournissent des informations sur les propriétaires des armoiries. L'excellente qualité des illustrations reflète la participation d'au moins deux peintres d'armorial, qui travaillaient peut-être dans les bureaux chargés d'émettre les titres et les actes pour la création des armoiries.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

Protocollum Venerabilis Conventus Posoniensis, Ad Divam Virginem Annunciatam Fratrum Minorum Reformatorum In quo omnium Dominorum Patronorum Domus Divae Matris Lauretanae Nomina et Insignia praesentantur

Type d'élément

Description matérielle

227 feuillets : papier ; 295 x 180 millimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 9 juin 2017