Le fragment glagolitique de Krtíš

Description

Ce fragment manuscrit contient une explication partielle d'un évangile inconnu. Il fut autrefois relié dans une copie glagolitique du livre manuscrit Historia Scholastica de Pierre le Mangeur. Le texte du fragment fut écrit en caractères glagolitiques angulaires, qui furent inventés au IXe siècle par les saints Cyrille et Méthode pour traduire la Bible et d'autres œuvres ecclésiastiques dans la langue de la région de la Grande-Moravie. En 1633 environ, le feuillet fut utilisé pour remplir la reliure de livre de la traduction tchèque de Pastorale Lutheri (La pastorale de Luther) de Conrad Porta. Samuel Zoch (1882–1928) le découvrit dans la bibliothèque de la famille Kálmár, à Vel'ký Krtíš, ville du sud de la Slovakie. Le frère de Samuel Zoch, Ivan Branislav Zoch, remis le texte au professeur Vatroslav Jagič (1838–1923), l'un des fondateurs du domaine des études linguistiques croates. Jagič prouva l'authenticité du parchemin et émit l'hypothèse selon laquelle les Tchèques vivant en exil après la bataille de la Montagne Blanche (1620) l'auraient apporté sur le territoire historique de Slovaquie. En 1930, le professeur František Ryšánek (1877–1969) déclara que le manuscrit datait du tournant du XVe siècle et qu'il provenait initialement du monastère d'Emmaüs de Prague (monastère de bénédictins croates à Slovany).

Dernière mise à jour : 18 août 2014