Dévastation de Miami suite à l'ouragan de 1926

Description

La Floride, particulièrement le sud-est de l'État, connut un essor rapide au début du XXe siècle. L'essor foncier des années 1920 attira des milliers de nouveaux résidents et marqua le début d'une période de construction sans précédent. La prospérité, initiée par l'arrivée de la compagnie de chemins de fer Plant and Flagler et perpétuée par une promotion agressive et sans fin, fut brutalement interrompue au milieu du mois de septembre 1926. Un ouragan catastrophique toucha terre près de Miami Beach aux premières heures du jour, le 18 septembre 1926. Appelé le Grand ouragan de Miami, il ravagea le sud de la Floride. Avec des vents de plus 241 kilomètres (150 miles) heure et une hauteur de marée de tempête atteignant 3,35 mètres (11 pieds) au-dessus de laisse moyenne de haute mer, l'ouragan dévasta la région de South Beach à Moore Haven, sur le lac Okeechobee, et jusqu'à la baie de Tampa. La côte du nord du golfe prit également de plein fouet la tempête, qui toucha terre une seconde fois près de Gulf Shores, en Alabama, et déversa plus de 20 centimètres (8 pouces) de pluie sur une zone s'étendant de Pensacola, en Floride, au sud de la Louisiane. Les fonctionnaires du Bureau de météorologie n'étaient pas préparés à un ouragan d'une telle rapidité, qui se joua de plusieurs indices annonçant habituellement une tempête majeure avant de frapper le sud de la Floride. Les habitants de Miami et les communautés voisines furent pris de court par la progression fulgurante de la tempête. La dévastation au lendemain de l'ouragan amena un fonctionnaire du Bureau de météorologie à appeler la tempête la « plus destructrice de l'histoire des États-Unis ». Les fonctionnaires estimèrent que l'ouragan détruisit 4 700 foyers dans le sud de la Floride, laissant 25 000 personnes sans toit. Selon la Croix-Rouge, 372 personnes périrent et plus de 6 000 autres furent blessées dans la catastrophe. L'impact à long terme du Grand ouragan de Miami devint évident dans les mois et les années suivantes, lorsque la bulle immobilière éclata et que la Floride plongea dans une dépression économique environ trois ans avant le reste du pays.

Date de création

Date du sujet

Titre dans la langue d'origine

Devastation in Miami from the 1926 Hurricane

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 négatif : noir et blanc ; 7,2 x 12,7 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 17 octobre 2014