Les jalons de la révélation divine

Description

Al-Ḥusayn ibn Mas'ūd al-Baghawī (1044−1117 env.), appelé muḥyī al-sunnah (celui qui fait renaître les traditions du Prophète), fut exégète du Coran et érudit chaféite. Il naquit, et probablement mourut, à Bagh, ancienne ville située dans le Khorasan, entre les cités antiques d'Hérat (aujourd'hui en Afghanistan) et de Merv (près de l'actuelle ville de Mary, au Turkménistan). Cette copie manuscrite contient la seconde et dernière partie de l'ouvrage d'al-Baghawī intitulé ma'ālim al-tanzīl (Les jalons de la révélation divine), exégèse du saint Coran. Le manuscrit commence par al-kahf (La caverne), la 18e surah (chapitre), et il se poursuit en incluant le reste du Livre saint musulman, avec ses 114 chapitres. Le texte principal est rédigé dans des cadres formés de lignes dorées, vertes et rouges. Tous les versets sont écrits et vocalisés en rouge, sur les mêmes lignes que l'exégèse, qui suit à l'encre noire. Les marges contiennent très peu de texte, à l'exception des slogans et du texte rubriqué indiquant le début de chaque partie. Le manuscrit, copié par [illisible] Ibn 'Alī ibn Muḥammad ibn Ismā'il en l'an 1110 après l'Hégire (1699), appartint récemment à un certain Muḥammad ibn Sālim ibn 'Āmir al-Ṭawqī en 1946.

Dernière mise à jour : 26 août 2015