Le recueil de la foi

Description

Muḥammad ibn Ja'far al-Izkiwī, grand érudit musulman, vécut en l'an 900 environ. Son nom, al-Izkiwī, révèle qu'il était probablement originaire d'Izkī, ville comptant parmi les centres d'apprentissage les plus anciens de l'intérieur des terres d'Oman. Jāmi' al-adyān (Le recueil de la foi), parfois simplement appelé al-Jāmi' (Le recueil) ou Jāmi' Ibn Ja'far (Le recueil d'Ibn Ja'far), est son ouvrage le plus célèbre. Le manuscrit présenté ici, qui date du XVIIIe siècle, contient la première partie de Jāmi' al-adyān. Comme le titre le suggère, le livre résume de nombreux thèmes variés de la jurisprudence islamique, envisagés sous une perspective ibadite (ou ibādiyya). L'ibadisme est une branche de l'islam, dont les origines remontent au VIIe siècle, à l'époque du schisme entre les sunnites et les chiites. Le nom de la doctrine dérive de celui d'Abdullāh ibn Ibāḍ, un des érudits qui la fonda. Aujourd'hui, les adeptes de l'ibadisme vivent principalement en Oman, avec d'autres communautés en Afrique du Nord et de l'Est. Cet ouvrage porte sur des sujets relatifs aux cinq piliers de l'islam, notamment les cinq prières quotidiennes, le jeûne durant le ramadan et l'aumône, et il inclut de nombreux décrets les concernant. Le manuscrit, en bon état malgré les dommages causés par l'eau dans les marges, fut payé par un legs de Cheikh 'Umar ibn Sa'īd al-Bahlawī. Il fut copié par Sa'īd ibn Muḥammad ibn 'Udai al-'Abrī en l'an 1156 après l'Hégire (1743). Outre les slogans, les marges contiennent des corrections, des élaborations et des paraphrases du texte principal. Le livre est divisé en plus de 80 bāb (chapitres), eux-mêmes classés par opinion et par masā'il (thème). Une liste des devises utilisées en Oman à cette époque fut ajoutée, ce qui constitue l'une des caractéristiques intéressantes de ce manuscrit.

Dernière mise à jour : 17 octobre 2014