Sélections de « Suite Iberia »

Description

Isaac Albéniz (1860−1909) fut le premier compositeur à valoriser et à promouvoir la musique espagnole en tant que musique universelle dépassant la sphère nationale. Iberia, ensemble de 12 compositions pour piano publié en quatre livres, est l'œuvre la plus emblématique d'Albéniz. À l'origine intitulée Espagne, elle est parfois appelée Suite Iberia, car l'orchestration de ces pièces fut réunie en quatre suites. Albéniz composa la série pour piano à Paris et à Nice, où il vécut avec sa famille entre décembre 1905 et janvier 1908. L'œuvre fut jouée pour la première fois de mai 1906 à janvier 1909 par les pianistes Blanca Selva et Joaquim Malats, dont les représentations se conclurent seulement trois mois avant le décès du compositeur. Les livres furent publiés à Paris par la société Édition Mutuelle, dirigée par les frères Castéra. Albéniz révisa le second tirage de la première édition, apportant notamment des changements aux gravures réalisées par sa fille Laura et établissant l'ordre définitif des 12 compositions. Le manuscrit présenté ici contient les premières pièces du troisième livre (L'Albaicin) et du premier (Prélude, appelé ultérieurement Évocation), trois autres pièces correspondant au quatrième livre (Málaga, Jerez et Eritaña), ainsi que Navarra, le tout relié dans l'ordre de composition. Navarra devait faire partie du quatrième livre, mais l'œuvre fut finalement rejetée. Le manuscrit inclut également une version orchestrale de la seconde composition du premier livre (El Puerto) et La Vega, provenant de la suite La Alhambra. La collection personnelle des œuvres de ce compositeur et pianiste fut léguée par sa veuve, Rosina Jordana, à la Bibliothèque de Catalogne en 1927.

Dernière mise à jour : 13 janvier 2015