Luz, volume 1, numéro 1, 15 novembre 1897

Description

La revue d'art et de littérature Luz (Lumière), publiée en 18 numéros entre la mi-novembre 1897 et la fin du mois de décembre 1898, reflétait la force novatrice des modernistes, essentiellement dans la conception graphique. Il s'agissait d'une courte publication raffinée, dans un format en longueur (365 mm x 155 mm) exprimant clairement la volonté de se démarquer de la culture héritée. La revue fut la première du mouvement moderniste à incorporer plusieurs polices de texte et des compositions audacieuses. Elle est considérée comme le précurseur des revues emblématiques Quatre Gats (1899), Pèl & Ploma (1899−1903) et Joventut (1900−1906), toutes conservées dans la Bibliothèque de Catalogne. Fondé par Josep Maria Roviralta et Darío de Regoyos, le périodique contient de nombreuses contributions de Roviralta, qui promut la publication, fut son rédacteur en chef et fournit des illustrations. Santiago Rusiñol, Enric de Fuentes, Jaume Massó i Torrents, Josep Alarden, Joan Maragall et Adrià Gual comptent parmi les contributeurs littéraires. Les illustrateurs Isidre Nonell, Eveli Torent i Marsans, Ricard Opisso, Alexandre de Riquer, Miquel Utrillo, Jaume Pahissa, Ramon Pichot et Josep M. Bofill i Pichot collaborèrent également à la revue. Ne voulant pas verser dans le localisme, celle-ci se distingua notamment grâce à un numéro spécial consacré au peintre français Puvis de Chavannes, juste après sa mort. Luz publia le premier chapitre des Flambeaux noirs, œuvre de 1891 du poète symboliste belge Émile Verhaeren, illustré et traduit par Regoyos. La manchette, les gravures sur bois et les photogravures, les publicités encadrées de bordures et la diversité des polices de texte constituent les caractéristiques remarquables du périodique. Luz comportait également des partitions musicales, telles qu'un extrait d'Els segadors (les moissonneurs), harmonisé par Josep Lapeyra. Revue en langue castillane, elle incluait quelques contributions en catalan. Le premier numéro de la revue, daté du 15 novembre 1897, est présenté ici.

Dernière mise à jour : 13 janvier 2015