Règlements maritimes

Description

Libre appellat Consolat de mar (Règlements maritimes) est un recueil d'ordonnances et de décrets commerciaux et maritimes d'origine médiévale, faisant autrefois office d'autorité juridique. Le texte provient de l'ancien ouvrage intitulé Costumes de la Mar, de Barcelone, écrit entre 1260 et 1270. Il intègre les normes catalanes et celles d'autres sources, notamment pisanes, génoises, vénitiennes et marseillaises. La version définitive fut écrite au XIVe siècle à Barcelone, avec l'ajout d'autres textes juridiques. L'ouvrage fut largement diffusé. Deux éditions incunables se distinguent parmi les nombreuses éditions imprimées en catalan. La première, probablement de Nicolaus Spindeler, date de 1484. La seconde, de Pere Posa, remonte à 1494 et inclut une révision et une augmentation du texte entreprises par Francesc Celelles. Ces éditions furent suivies au XVIe siècle de celles de Joan Luschner (1502), de Joan Rosembach (1518), de Carlos Amorós (1518 et 1540), de Ballester et Gilio (1523) et de Sebastià de Cormellas (1592). Carlos Amorós, imprimeur d'origine provençale établi à Barcelone (actif de 1505 à 1548), publia en 1518 l'édition présentée ici au format in-quarto et avec des caractères gothiques, comme ce fut le cas pour toutes les éditions du XVIe siècle, excepté celle de 1592. L'ouvrage est composé de 129 feuillets numérotés, avec de nombreuses gravures sur bois. Par la suite, en 1540, Amorós produisit une autre édition qui devint le code commercial de législation maritime de la Méditerranée et le droit coutumier sur les questions relatives aux navires et à la mer, encore en vigueur dans de nombreux endroits jusqu'au XIXe siècle. Au XVIe siècle, Libre appellat Consolat de mar fut traduit en italien, en français et en espagnol, puis republié dans de nouvelles éditions à plusieurs reprises et ce, jusqu'à nos jours. Cet exemplaire, recouvert d'une reliure de cuir, fait partie de la Collecció Bonsoms-Chacón, qui fut léguée à la Bibliothèque de Catalogne en 1948 après la mort de Mercedes Chacón, veuve d'Isidre Bonsoms i Sicart.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Carles Amorós, Barcelone

Langue

Titre dans la langue d'origine

Libre appellat Consolat de mar

Type d'élément

Description matérielle

129 feuillets ; 21 centimètres

Références

  1. Tomàs de Montagut, “Barcelona, a Society and its Law: 11th−13th Centuries,” Catalan Historical Review 1 (2008).

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 13 janvier 2015