Carte générale du gouvernement d'Ekaterinoslaw : avec l'indication des chemins de poste et autres grands chemins praticables, des stations et des distances entre elles en verstes

Description

Cette carte de 1821 de la province d'Ekaterinoslav (ou Ekaterinoslaw) est extraite du vaste ouvrage intitulé Geograficheskii atlas Rossiiskoi imperii, tsarstva Pol'skogo i velikogo kniazhestva Finliandskogo (Atlas géographique de l'Empire russe, du Royaume de Pologne et du grand-duché de Finlande), contenant 60 cartes de l'Empire russe. Compilé et gravé par le colonel V.P. Piadyshev, il témoigne des travaux topographiques détaillés menés par les cartographes militaires russes durant le premier quart du XIXe siècle. La carte montre les centres de population (sept catégories classées par taille), les bureaux postaux, les routes (quatre types), les frontières des provinces, des districts et des états, ainsi que des usines, monastères, forts et bureaux de douane. Les distances sont indiquées en verstes, unité de mesure russe qui n'est plus utilisée aujourd'hui, équivalant à 1,07 kilomètre. Les légendes et les toponymes sont fournis en russe et en français. Le territoire représenté sur la carte est situé dans l'est de l'actuelle Ukraine. La région d'Ekaterinoslav fut pendant plusieurs siècles officiellement partagée entre la République des Deux Nations et les Tatares de Crimée, avec comme frontière naturelle le Dniepr. Lorsque l'Hetmanat cosaque fut formé au XVIIIe siècle, la région devint le cœur de la sitch zaporogue (centre du territoire cosaque autonome, environ des années 1550 à 1775) et d'une forte culture cosaque. Les intérêts polonais et lituaniens continuèrent de gouverner les affaires régionales, puis Bohdan Khmelnytsky établit une alliance militaire russe avec l'accord de Pereïaslav en 1654, qui instaura une intégration plus étroite de la région à l'Empire russe. Les cosaques aidèrent les Russes à combattre la domination polonaise sur la région et celle–ci devint un rempart contre les Tatares de Crimée et la Turquie ottomane. Catherine la Grande s'empara de certaines parties clés de la région nord de la mer Noire après la conclusion du traité de Küçük Kaynarca (également Koutchouk–Kaïnardji, 1774) avec les Ottomans. La ville d'Ekaterinoslav (aujourd'hui Dnipropetrovsk) fut nommée en l'honneur de Catherine la Grande (littéralement, « gloire de Catherine »). Favori de Catherine, Grigori Potemkine, devint le gouverneur général de la nouvelle région russe, qui fut appelée Novorossia.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Dépôt topographique militaire, Saint-Pétersbourg, en Russie

Titre dans la langue d'origine

Генеральная Карта Екатеринославской Губернiи Съ показанiемъ почтовыхъ и большихъ проѣзжихъ дорогъ, станцiй и разстоянiя между оными верстъ

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 40 x 38 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:1 350 000

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 octobre 2015