Carte générale de la province du Caucase et des pays de peuples montagnards : avec l'indication des chemins de poste et autres grands chemins praticables, des stations et des distances entre elles en verstes

Description

Cette carte de 1825 du Caucase et des pays de peuples montagnards est extraite du vaste ouvrage intitulé Geograficheskii atlas Rossiiskoi imperii, tsarstva Pol'skogo i velikogo kniazhestva Finliandskogo (Atlas géographique de l'Empire russe, du Royaume de Pologne et du grand-duché de Finlande), contenant 60 cartes de l'Empire russe. Compilé et gravé par le colonel V.P. Piadyshev, il témoigne des travaux topographiques détaillés menés par les cartographes militaires russes durant le premier quart du XIXe siècle. La carte montre les centres de population (six catégories classées par taille), les bureaux postaux, les routes (quatre types), les frontières des provinces et des districts, celles qui les séparent du pays des peuples des montagnes, les frontières avec la province cosaque de la mer Noire, des monastères, des usines, des forts et des redoutes. Les distances sont indiquées en verstes, unité de mesure russe qui n'est plus utilisée aujourd'hui, équivalant à 1,07 kilomètre. Les légendes et les toponymes sont fournis en russe et en français. Le Caucase du Nord est traditionnellement connu comme la région nord des montagnes du Caucase, entre la mer d'Azov et la mer Caspienne. Pendant des siècles, cette zone se trouvait au carrefour de plusieurs cultures, expliquant sa longue histoire d'échanges commerciaux et de relations conflictuelles avec les souverains de la Perse, de la Russie, de l'Asie centrale et de la Turquie ottomane. L'Empire russe conquit la région à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXe. Ces conquêtes militaires furent immortalisées dans les œuvres de l'écrivain Mikhaïl Lermontov et les premiers ouvrages du comte Léon Tolstoï. Après la victoire sur la Turquie ottomane à la fin du XVIIIe siècle, Catherine la Grande ordonna au gouverneur général des nouvelles provinces du sud de la Russie, Grigori Potemkine, de construire des forteresses dans les régions sud, dont l'une d'entre elles allait être à Stavropol.

Date de création

Date du sujet

Informations d'édition

Dépôt topographique militaire, Saint-Pétersbourg, en Russie

Titre dans la langue d'origine

Генеральная Карта Кавказской Области и земель горскихъ народовъ Съ показанiемъ почтовыхъ и большихъ проѣзжихъ дорогъ, станцiй и разстоянiя между оными верстъ

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

1 carte ; 40 x 38 centimètres

Notes

  • Échelle : 1:2 310 000

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 30 octobre 2015