Voie ferrée entre Minas et Rio, au Brésil : briqueterie au kilomètre 4

Description

La voie ferrée entre Minas et Rio, ou Rio Verde, fut ouverte au trafic le 14 juillet 1884 en présence de l'empereur Pierre II (1825–1891), et de sa fille la princesse Isabelle et son époux le prince Gaston d'Orléans, comte d'Eu. La ligne, propriété des Britanniques qui la construisirent, reliait Cruzeiro, dans l'État de São Paulo, à la ville lointaine de Três Corações do Rio Verde, en traversant les montagnes de Mantiqueira, ainsi que des villes et villages du sud de l'État de Minas Gerais. Elle joua un rôle essentiel dans l'ouverture des régions productrices de café dans le sud du Brésil, contribuant ainsi à la croissance de l'économie caféière. Après le renversement de la monarchie en 1889, la ligne rencontra des difficultés financières et, en 1901, elle fut rachetée par le gouvernement fédéral. Aujourd'hui, la voie ferrée appartient à la Rede Ferroviária Federal S.A., principale compagnie ferroviaire du Brésil. Utilisée pour le transport de marchandises, elle est également empruntée par les trains à vapeur touristiques entre Soledade et São Lourenço, dans l'État de Minas Gerais. Marc Ferrez (1843–1923), artiste brésilien d'origine française qui documenta le développement du Brésil en tant que nation, photographia la voie ferrée entre Minas et Rio au début des années 1880. La vue présentée ici est l'une des 37 photographies prises par Ferrez et incluses dans un album de la collection Thereza Christina Maria de la Bibliothèque nationale du Brésil. La collection est composée de 21 742 photographies que l'empereur Pierre II réunit sa vie durant, puis légua à la bibliothèque nationale. Couvrant une vaste gamme de sujets, la collection détaille les réalisations du Brésil et du peuple brésilien au XIXe siècle, et inclut de nombreuses photographies d'Europe, d'Afrique et d'Amérique du Nord.

Dernière mise à jour : 4 mars 2013