Machines hydrauliques de l'Occident, en six juan

Description

Tai xi shui fa (Machines hydrauliques de l'Occident) est le premier ouvrage sur la technologie hydraulique agricole occidentale introduite en Chine. Il rassemble les principes fondamentaux du génie hydraulique classique européen. L'auteur, Xiong Sanba (Sabatino de Ursis, 1575–1620), était un missionnaire jésuite italien. Il dicta les textes, qui furent ensuite traduits en chinois par Xu Guangqi (1562−1633) et édités par Li Zhizao (1565−1630). Au début de cet exemplaire, publié pour la première fois en 1612, figurent trois préfaces de quatre auteurs Ming : la première écrite conjointement par Cao Zibian et Zheng Yiwei, la seconde par Peng Weicheng et la troisième par le traducteur Xu Guangqi. Le livre inclut également un essai d'Ursis intitulé Shui fa ben lun (Traité sur l'hydraulique). Le nom du graveur est visible dans la zone centrale de la page. Le livre est illustré.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

泰西水法六卷

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

6 juan, 1 volume ; 21,2 x 13,8 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 25 novembre 2014