Estampes calligraphiques de Jiangzhou

Description

Jiang tie (Estampes calligraphiques de Jiangzhou) est une anthologie d'estampes calligraphiques en 20 juan. Pan Shidan, fonctionnaire Song de Jiangzhou, d'où le nom de lieu dans le titre, réalisa les estampes. Pan fut actif sous les règnes de Huangyou et de Jiayou (1049−1063) des Song du Nord. Il s'agit ici du plus ancien exemple d'anthologie d'estampes calligraphiques, produit par une personne privée. À l'exception de quelques additions et omissions, l'ouvrage fut compilé à partir de Chunha ge tie (Les estampes calligraphiques du Chunhuage), anthologie calligraphique impériale la plus ancienne. L'anthologie est organisée selon le système des estampes calligraphiques du Chunhuage. Les 20 juan d'origine furent répartis en deux ensembles de dix juan. Dans le premier ensemble, le juan 1 contient des ouvrages d'anciens calligraphes, les juan 2 à 5 incluent des œuvres de fonctionnaires célèbres de dynasties antérieures, les juan 6 et 7 contiennent les ouvrages calligraphiques de Wang Xizhi (303−361), et les juan 8 à 10 les ouvrages de Wang Xianzhi (344−386). Dans le second ensemble, le juan 1 contient des calligraphies des empereurs Song, le juan 2 des ouvrages des empereurs de dynasties antérieures, les juan 3 à 6 incluent à nouveau des ouvrages de Wang Xizhi, les juan 7 et 8 comportent des ouvrages de fonctionnaires connus d'anciennes dynasties, le juan 9 contient des œuvres de calligraphie de la dynastie Tang, et le juan 10 des œuvres de calligraphie des dynasties Tang et Song. Cette anthologie est un exemplaire du trésor public, qui ne compte plus que quatre juan. L'encre est très nette, et les estampes furent réparées et reliées sous la dynastie Song. La Bibliothèque nationale de Chine possède, en deux volumes (un pour chaque ensemble), les juan 3 et 4 du premier ensemble, ainsi que les juan 1 et 2 du second. Les juan 1 et 2 du second ensemble sont présentés ici.

Créateur

Langue

Titre dans la langue d'origine

绛帖

Mots-clés supplémentaires

Type d'élément

Description matérielle

Feuilles pliées au format 52 kai ; 30,5 x 23,5 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 31 juillet 2014