Nouvelle édition du manuel des points d'acupuncture sur une statue de bronze, en sept juan

Description

L'acupuncture est l'un des traitements caractéristiques de la médecine chinoise traditionnelle. La science de l'acupuncture et de la moxibustion, ainsi que la théorie des méridiens et des canaux collatéraux, se développèrent au cours des dynasties Song du Nord et du Sud (960−1279). Cette science fut ensuite peu à peu systématisée et standardisée. L'ouvrage Xin kan tong ren zhen jiu jing (Nouvelle édition du manuel des points d'acupuncture sur une statue de bronze) était en réalité un chapitre sur l'acupuncture, intitulé « Zhen jing », inclus dans Taiping sheng hui fang (Ordonnances impériales Taiping pour le bien-être universel), manuel de référence officiel de la cour des Song. Comme la diffusion de ce manuel resta limitée, pendant la dynastie Yuan, le chapitre fut retiré et édité, et il prit le titre Xin kan tong ren zhen jiu jing. Le document présenté ici aborde en détail l'emplacement des points d'acupuncture, accompagnés de 12 illustrations, et les remèdes. Son contenu reprend une grande partie des sources d'origine sur l'acupuncture, antérieures aux Song. Cet ouvrage présente un grand intérêt historique pour la science de l'acupuncture.

Date de création

Date du sujet

Langue

Titre dans la langue d'origine

新刊铜人針灸经,七卷

Type d'élément

Description matérielle

1 volume, 7 juan ; 21,7 x 13,3 centimètres

Initiative IIIF pour l’interopérabilité des images Aide

Dernière mise à jour : 24 mai 2017